Newsletter

promotion
La donation Alice Tériade  La collection d’un éditeur d’art Agrandir

La donation Alice Tériade La collection d’un éditeur d’art

Sous la direction de Dominique Szymusiak
avec la collaboration de Anne Coron
Format 24 x 27 cm à la française136 pages, 128 illustrationsOuvrage broché - Imprimé sur papier magno mat 170 g

Plus de détails

978-2-35340-038-6

22,51 €

Prix réduit !

-5%

23,70 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,40 €.


Avec trente-neuf œuvres majeures, la donation Alice Tériade est l'un des plus importants legs d'art moderne fait à un musée français au cours des vingt dernières années. Elle est constituée du florilège des nombreuses œuvres offertes par les artistes à leur éditeur. Ainsi, la Salle à manger, conçue par Matisse pour la villa des Tériade dans le Midi, est un de ces chefs-d'œuvre. Véritable trésor, uniquement connu des artistes reçus par Tériade ou par son épouse Alice, le décor de cette pièce est maintenant reconstitué dans les nouvelles salles dédiées à la collection Tériade dans le musée départemental Matisse. Elle y côtoie les toiles de Léger, Picasso, Rouault, Chagall, et une sculpture de Mirô. Dans le jardin du musée, Grande Femme III de Giacometti et La Lune de Laurens accueillent désormais le visiteur.

Collaborateur des Cahiers d’art, fondateur de la revue Minotaure puis de Verve, Tériade a été l’un des éditeurs d’artistes les plus importants, des années 1930 jusqu’à son décès, en 1987. Parmi les livres d’artistes à mettre à son crédit, on compte cinq ouvrages réalisés par Chagall, Les Âmes mortes de Gogol (1948), Les Fables de La Fontaine (1952), La Bible (1956), Daphnis et Chloé (1961) et Cirque, mais également Jazz de Matisse, Ubu roi par Mirò et Le Chant des morts de Picasso. La relation de confiance qu’il a entretenue avec Matisse, Braque, Picasso, Laurens, Giacometti ou encore Chagall explique l’importance de la collection d’œuvres qu’il a rassemblée avec son épouse, Alice, dans leur appartement parisien et dans la Villa Natacha où après-guerre, ils les reçurent en amis à de nombreuses reprises. C’est ainsi que le décor de la salle à manger de la Villa Natacha fut imaginé par Matisse, Giacometti et Laurens.Collaborateur des Cahiers d’art, fondateur de la revue Minotaure puis de Verve, Tériade a été l’un des éditeurs d’artistes les plus importants, des années 1930 jusqu’à son décès, en 1987. Parmi les livres d’artistes à mettre à son crédit, on compte cinq ouvrages réalisés par Chagall, Les Âmes mortes de Gogol (1948), Les Fables de La Fontaine (1952), La Bible (1956), Daphnis et Chloé (1961) et Cirque, mais également Jazz de Matisse, Ubu roi par Mirò et Le Chant des morts de Picasso. La relation de confiance qu’il a entretenue avec Matisse, Braque, Picasso, Laurens, Giacometti ou encore Chagall explique l’importance de la collection d’œuvres qu’il a rassemblée avec son épouse, Alice, dans leur appartement parisien et dans la Villa Natacha où après-guerre, ils les reçurent en amis à de nombreuses reprises. C’est ainsi que le décor de la salle à manger de la Villa Natacha fut imaginé par Matisse, Giacometti et Laurens.

  • Largeur 24
  • Hauteur 27
  • Poids 1
  • Faconnage Ouvrage broché